top of page

Retour en images du pélé des 15-18 au Col du Grand-St-Bernard (2-5/01/23)

Dernière mise à jour : 9 janv.


Tout début janvier, le groupe "des 15-18 de la paroisse St-François" a vécu son pélé annuel avec comme destination, cette année, le fameux hospice millénaire du Grand-Saint-Bernard, situé à la frontière entre la Suisse et l'Italie à 2473 m. d'altitude.

12 jeunes en compagnie de 4 accompagnateurs ont pu vivre cette aventure formidable.

Pour beaucoup, ce fut une première découverte de la haute montagne enneigée.

Pour beaucoup, ce fut une première découverte de la haute montagne enneigée. Expérience de la splendeur de la création, dépassement personnel, attirance pour les sommets - montagneux et spirituels, entraide dans la cordée, partages, joie et prière : un cocktail qui nous aura tous vivifiés !


Après un voyage sans encombre (merci aux paroissiens qui nous ont prêté leur voiture-mini-bus) et une halte-petit-déjeuner suisse mémorable, nous sommes arrivés au dernier parking avant la neige, situé en bas du Col. Aussitôt, il a fallu revêtir son équipement et entamer l'ascension, près de 300 m. de dénivelé en raquette ou peaux de phoque, avec l'obligation impérieuse d'arriver avant la tombée de la nuit et de la brume.

La chaleur de l'accueil et la splendeur de la vue nous réconfortaient de ce premier effort.


La suite du séjour a permis d'expérimenter toutes les joies de la montagne : l'effort et le réconfort, les montées ardues et les joyeuses descentes, les vues splendides...

Ici le Christ est adoré et nourri

Sur les traces du chanoine Gratien Volluz, figure marquante du lieu au tournant des années 1960, nous avons fait descendre dans le silence de nos cœurs quelques convictions pleines de sagesse.

Il faut faire découvrir aux jeunes la beauté de la création, les entraîner sur les sommets, les lancer à la découverte d’eux-mêmes.

Il faut aider l’homme à se libérer de la bagatelle qui l’aveugle pour l’engager dans un dépouillement progressif de soi, l’aider à connaître ses possibilités et ses limites, le disposer à monter.

Aider les jeunes à se construire. Aider les jeunes à grandir et à se rapprocher du Christ, la plus haute montagne, le sommet véritable.

Marcher ensemble vers le plus haut Sommet. Cela va de pair avec la découverte du chemin personnel de notre cœur. La démarche est exigeante parce que la joie lumineuse du Sommet est certaine.

Les courses en montagne et la beauté de la nature nous transfigurent : fatigués mais allégés de tout le superflu, nous nous émerveillons.

Enfin on entend parler le silence. L’accueil de soi-même, mystérieuse Présence, plus intime que soi-même.


La devise de l'Hospice a été gravée en nous, d'autant plus que nous baignions encore dans la lumière de Noël : "Hic Christus adoretur et pascitur"



Le sommet de ce séjour fut l'ascension du Mont Fourchon, rendue possible grâce à une météo exceptionnelle.



Merci à tous ceux qui ont rendu possible ce voyage et... à bientôt pour de nouvelles aventures !

L'équipe des 15-18

Tu veux nous rejoindre ? Contacte-nous : jeunes.saintfrancois.lln@gmail.com.


229 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page