top of page

Echos de la retraite paroissiale


Du dimanche 12 mars au vendredi 17 mars 2023, la retraite paroissiale a réuni chaque soir une quarantaine de paroissiens. Les soirées se composaient d'un temps de "papote-tisane-partage" pour les jeûneurs, puis, pour tous, d'un temps d'enseignement ou de méditation, un temps partage et les complies.

Le sujet choisi cette année fut "Jésus: Dieu qui me sauve?!?". Après une introduction sur les origines de Jésus, le dimanche soir, nous avons vu grâce au Mooc "Connaître Jésus" une vidéo sur Jésus qui nous sauve par sa passion, une autre sur "Jésus qui nous sauve par sa résurrection". Mercredi, nous avons médité ensemble sur le récit de l'aveuglé né au moyen d'une prière contemplative à la manière de Saint-Ignace de Loyola. Le jeudi soir, Béatrice Lestienne, historienne de l'art de formation, nous a amené à méditer devant la très belle statue du Christ des rameaux (visible au musée L), et un visage de Jésus peint par Rembrandt. Pour conclure, vendredi, il y eut le repas de dé-jeûne pour les jeûneurs suivi du témoignage de Mehdi, sur le même mooc, un temps de partage et un moment convivial.


Voici deux témoignages de participants:

"Il y avait un bel équilibre dans les différentes approches, que nous avons parcourues durant la semaine de retraite paroissiale. Des témoignages divers, la méditation d'une lecture d'évangile en contemplant la scène avec nos sens, (voir, écouter, considérer et dialoguer avec le Christ). Méditation et observation autour d'une œuvre d'art sous fond musical. Chacune des approches ouvrait notre cœur à Dieu qui nous sauve.

Nous avons senti une progression de cœur à cœur avec Jésus durant cette semaine. Un beau chemin de carême. De beau moment de partage, d'échange et de rencontre. Une unité dans les Complies que nous chantions ensemble avant de nous quitter."

Jacques et Laurence


"J'ai vécu ma première retraite paroissiale à St François et ce fut un grand moment de grâces: moi qui depuis quelques années redoute terriblement l'arrivée du mercredi des Cendres, j'étais déterminée à vivre le Carême de cette année comme un temps de joie et non comme un temps redouté et subi! J'ai alors demandé au Seigneur de m'aider et lorsque fut annoncée la retraite, je me suis sentie appelée à m'y inscrire et à participer au jeûne intégral. C'était l'invitation qu'Il m'envoyait pour transfigurer mon Carême et vivre un temps fort et joyeux pour Lui et avec Lui: une semaine vécue à un autre rythme, celui de nos retrouvailles quotidiennes en soirée pour se rencontrer, se nourrir spirituellement, partager et prier. Je retiens en particulier la soirée admirablement préparée par Béatrice pour nous faire entrer dans la contemplation du visage du Christ à l'aube de sa Passion à travers deux oeuvres d'art et la prière des Complies qui ponctuait chacune de nos rencontres et qui faisait entrer notre petite communauté de retraitants dans la grande tradition de l'Eglise en prière pour le salut du monde. Mais aussi autre rythme par le jeûne qui a profondément marqué ma semaine tant l'expérience est unique: vivre le dépouillement dans sa chair pour laisser plus de place à Dieu et réapprendre à se nourrir de Lui. Sans le soutien des autres jeûneurs (et de mon saint mari ;-) et sans les intentions de prière que nous nous étions confiées et qui donnaient sens à notre effort, je n'aurais pas eu la force de tenir. C'est une grâce de vivre quelque chose de si grand ensemble et je souhaite que les fruits de cette semaine retombent sur chaque membre de notre belle paroisse. "

Daphné





152 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page