top of page

Homélie Solennité de la Sainte Trinité | 26/05/24 | Abbé Jérémie Kalumire


Nous célébrons aujourd’hui la fête de la Sainte Trinité, Dieu qui est Père, Fils et Saint Esprit. Le plus important, ce n’est pas de comprendre les définitions théologiques de ce mystère mais d’y entrer. Et la clé pour y enter c’est la définition même de Dieu qui est AMOUR. Or, quel est le propre de l'amour ? Le propre de l'amour est de se donner. C’est le sens de la Trinité. Cette célébration nous rappelle que Dieu est amour, qu’il est relation et communauté. Dieu peut donc être expérimenté plus facilement en famille, en paroisse, en groupes d’amis, car il est unité dans la diversité.

 

La Trinité ne signifie pas trois dieux. Dans le livre de deutéronome, Dieu s’est révélé à son peuple en ces termes : « Sache donc aujourd’hui, et médite cela en ton cœur : c’est le SEIGNEUR qui est Dieu, là-haut dans le ciel comme ici-bas sur la terre ; il n’y en a pas d’autre. » A l’époque du Livre du Deutéronome et pendant tout l’Ancien Testament, quand Dieu a choisi le peuple élu pour se révéler aux hommes, les peuples du Moyen Orient étaient polythéistes. La première étape de la pédagogie de Dieu avait pour visé de libérer le peuple élu du polythéisme.

 

Cependant, le Nouveau Testament vient révéler que ce Dieu UN n’est pas solitaire ; Il est une communion d’amour entre trois Personnes. En effet, dans l’Evangile de Matthieu, Jésus envoie ses apôtres vers l’infini de l’immensité du monde et l’infini des siècles ; il leur dit : « Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. » L’expression « Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit » est une formulation du mystère de la Trinité. C’est une véritable révolution parce qu’il n’était pas permis d’invoquer un autre nom que celui de Dieu. Si Jésus parle bien de Dieu car l’expression « Au nom de », très habituelle dans la Bible, signifie qu’il s’agit bien d’un seul Dieu, sa phrase cite trois personnes qui sont nommées et bien distinctes. Ainsi, en Dieu, il y a distinction sans séparation. Dieu est Un parce que entre les trois Personnes divines tout est commun, tout est partagé dans un échange perpétuel, tout est indivisible.

 

En d’autres termes, le don total de soi-même constitue la Personne du Père. De toute éternité, le Père engendre un Fils, autrement dit, il s'exprime dans une Parole, un Verbe ; Il lui communique en plénitude son être, sa vie, son amour. Le Fils, lui, est l'accueil du don du Père, de son amour. Le Fils bien-aimé du Père est aussi le Fils très aimant qui se donne en retour au Père dans une eucharistie de joie, une action de grâces sans fin. L’unité entre le Père et le Fils est totale et absolue. Or, cet amour mutuel du Père et du Fils surgit entre eux comme une troisième Personne : l'Esprit Saint, l'Amour personnifié.

 

Enfin, les trois Personnes divines nous invitent à partager leur amour.  Dans sa prière sacerdotale, Jésus a exprimé le désir qui est le sien : « Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu'ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes UN : moi en eux, et toi en moi » (Jn 17, 21-23) »…

 

Même si nous comprendrons la Trinité que quand nous verrons Dieu face à face, nous pouvons déjà entrer  dans la Trinité, entrer dans l’amour de Dieu et nous aimer de manière sincère et vrai les uns les autres en évitant au mieux des vies solitaires et en travaillant en équipe… L’homme, crée à l’image de Dieu, est un être de relation, un être social,  un être de communication.

6 vues0 commentaire

Yorumlar


bottom of page